Plonk et Replonk, made in Suisse

La peigneuse de girafe

La bibliothèque de Riom expose jusqu’au 27 novembre les collages loufoques, burlesques, absurdes, etc. de Plonk et Replonk, artistes suisses et pas peu fiers de l’être.

Parler du rire, chercher à le définir, le classifier, le disséquer comme une grenouille en salle de sciences nat’, tourne au carnage et au pensum (cf. Bergson). Alors, soyons bref. L’humour attire l’attention sur « les aspects plaisants ou insolites de la réalité » (*). Contrairement à l’ironie, il ne blesse pas, ne s’exerce pas au dépend des autres et ne confère aucune supériorité à celui qui en use. L’humour souligne avec bienveillance l’absurdité que chaque chose ou chaque situation recèle. Il est suisse, c’est Plonk et Replonk. L’ironie est française, c’est Voltaire, son rire, son fauteuil.

LES FROIDEVAUX DE LA CHAUX-DE-FONDS

En Suisse, pays de hautes montagnes, l’humour atteint des sommets. Mille mètres pour être précis. C’est l’altitude moyenne de La Chaux-de-Fonds, ville de 37 000 habitants, capitale mondiale de l’industrie horlogère, où naquirent l’écrivain Blaise Cendrars, l’architecte Le Corbusier, les frères Froidevaux (Plonk et Replonk), et quelques boulangers et pasteurs protestants dont la postérité n’a pas jugé bon de retenir les noms.

Les Froidevaux de La Chaux-de-Fonds (Jacques et Hubert) sont trafiquants d’images et VRP de l’humour suisse depuis 1997, date à laquelle ils fondèrent leur maison d’édition — reconnue « d’inutilité publique » de leur propre aveu. Tout les destinait à devenir ce qu’ils sont aujourd’hui, comme l’expliquait Jacques en 2009 (à moins que ce ne soit Hubert) dans un grand hebdomadaire (**) français : « J’étais moniteur de ski dans le Sahel, je sentais mon horizon professionnel se boucher à petit feu. En vendant mon matériel de ski au Grand Marché de Ouagadougou, j’ai eu de quoi acheter un calepin, un crayon et noter toutes ces idées qui me submergeaient alors. »

NAINS DE JARDIN COULÉS DANS DU BÉTON

Ces idées prennent la forme de collages sur cartes postales sépia, de livres, de « colleries autocollantes » aux slogans lumineusement absurdes (***), de nains de jardin coulés dans un cube de béton, ou de bronzes représentant des lunettes, des tongs, des scènes animalières (une girafe terrasse un éléphant), des préservatifs (en action ou au repos…). Et comme les Froidevaux ne sont pas encore parvenus à vivre sans manger (manger sans vivre est pareillement irréalisable), ils vendent tous ces objets sur leur site internet www.plonkreplonk.ch, se prêtent au rituel des expositions, et depuis quelques temps (à croire qu’ils envisagent de conquérir le monde) ils dispensent leur humour sur des scènes de théâtre au moyen d’un spectacle intitulé « Dernier thé à Baden-Baden ». Les Suisses sont gentiment fous, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît.

L’exposition que présente la bibliothèque de Riom jusqu’au 27 novembre comporte 35 cartes postales « froidevaliennes » qui ont pour thème les « Métiers de jadis et de jamais ». Jamais, parce que les métiers de Plonk et Replonk n’existent que dans leur esprit. Ni la berceuse de marmottes, ni la peigneuse de girafe, ni la Sellerie Rémoulade n’ont un jour versé au pot de l’URSSAF. Ça viendra peut-être.

(*) Trésor de la langue française. (**) L’Express. (***) Je soutiens la laitue suisse ; SOS terre battue ; veuillez utiliser l’ascenseur, l’escalier est en panne ; bientôt à cet emplacement, un autre emplacement ; partagez vos opinions, beaucoup n’en ont pas ; douaniers sans frontières, partout dans le monde, tout le temps.

Une réflexion au sujet de « Plonk et Replonk, made in Suisse »

  1. En fait; J’ai découvert « Plonk » il y a peu de temps, très peu de temps même, mais avec cette agréable sensation de les connaître depuis toujours, adorablement déjanté, avec un « humour » digne d’un Groland Made in Suisse… Tout simplement M.A.G.I.Q.U.E ! Vive la Suisse et un « Grand Merci » à PyT qui me les a fait découvrir…. @mitiés Fr.G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *