Ligne Volvic-Lapeyrouse : un train de brousse en Combrailles

« Ne m’appelez plus Volvic-Lapeyrouse mais Peau de Chagrin. » Fermée depuis cinq ans au trafic normal, la ligne ferroviaire qui traverse les Combrailles est envahie par les herbes, les broussailles, les arbres, les vandales et les collectionneurs sans scrupule. C’est le … Lire la suite